NOS PROCES VERBAUX

 

 

CBMF               Relevé de décisions de la réunion du bureau du Conseil de base : 25 Juillet 2010

Présents (09/17) : Gaharo DOUCOURE ; Kongho Toure; Bourlaye Keïta; Mahamadou Cissé;

Diadié SYLLA; Ibrahim Maïga; K-Bassy Keïta ; Tapa Konté ; Niamoto SISSOKO;

Excusés (4/17) : Bandiougou Diakité ; Kya DEMBELE; Oumou Kanté ; Bakary BATHILY ;

Absents (4/17) : Yacoubou Dembélé ;  Baidy DRAME ; Guillaume Diallo; Alou KEMENANI;

Président de séance : Mahamadou CISSE 

Rapporteur : Bourlaye KEITAQuorum atteint (13/17) : Toute décision engage le CBMF.

Début de la réunion : 15 h 30 mn  soit 00 H 30 de retard !  Durée de la réunion :

2 h 30 mn

Fin de la réunion : 18 h 30 

   Ordre du jour :       

                                   1- Compte-rendu des dernières réunions  

                                   2- Informations générales

                                   3- Biennale Artistique et culturelle de Sikasso

                                   4- Camp de découverte  2010

                                   5- Divers

Points d’ordre du jour Décisions Responsables Echéances
N° 1 Compte-rendu des dernières réunions
  • Le compte-rendu du mois de Mai  n’a pas été communiqué surcharge et indisponibilité obligent. Ce CR fera l’objet de la prochaine réunion du bureau du 25 Juillet 2010
  • Le CR de l’AG du 12 Juin sera communiqué aux membres du bureau et des commissions.

Informations Générales

1        – Mot du président :

Au regard des événements dont le CBMF est porteur, force est de constater que nous recevons les remerciements et l’encouragement des institutions partenaires, la représentation diplomatique et consulaire du pays, notre ministère tutelle et les officiels maliens qui font le déplacement à Paris dans le cadre des différentes activités : salon, forum, lancement, rencontre de travail etc…    

2        Travaux du cinquantenaire

 Poursuite des travaux de la commission d’organisation des festivités du cinquantenaire. Il a été constaté qu’il ya peu de mobilisation des autres composants de la commission, des carence et des difficultés du secrétariat d’assumer ses fonctions. Le Consul a des difficultés à gérer efficacement tous ces dossiers.

La liste des opérations labélisées cinquantenaire a été bouclée : 

A) Festivité du 22/09/10

Cette festivité sera célébrée le 25/09/2010 avec animations culturelles autour d’un diner-gala au Palais du Congrès de Montreuil ; L’entrée sera gratuite et sur invitation. Le diner sera de la restauration « cuisine malienne » pour présenter le répertoire culinaire du pays.

La manifestation culturelle sera animée par une troupe artistique de la région du Nord du Mali (Kidal)

B) Festivité du 9 et 10 Octobre

Palais de Sport de Bondy  avec comme programme :

1)      débat sur le bilan des 50 ans et sur les perspectives sur l’avenir du pays (Eloi DIARRA et Sega Goundiame)

2)      Sport (matchs entre jeunes,  foot,  basket, handball, exhibition boxe)

3)      Manifestations culturelles le soir avec PAE à 15€

C) ZENIT DE BERCY (manifestation organisée par Fantany)

Des subventions obtenues : HCME  50.000€

Ministère de l’Artisanat

Ministère de la culture : 15 Billets

Artistes invités : quelques incertitudes

4)      4) Depuis son lancement, le RAVEC est opérationnel dans les foyers du département 93 ;  Rappelons que le CBMF est Co-porteur du RAVEC. La dynamique des foyers fournit la liste au Consul Général du Mali à Paris. La programmation des passages dans les foyers est établie par le Consul Général.

Force est de constater que les moyens mises en place et les délais annoncés ne correspondent pas aux besoins de recensement de la diaspora malienne de France estimée à plus de 200.000 personnes. Rappelons que les autorités maliennes de Bamako ont estimé à 21000 personnes les maliens de France. Ce qui explique les moyens mises à disposition et le délai annoncé de 4 mois.

5)      Projet de rencontre avec le Président ATT /

Le dossier sur le contenu de la rencontre a été remis à Mr l’ambassadeur pour transmission

Le liste nominative des 384 participants de la rencontre a été adressée à la présidence de la république. Il nous a été demandé de réduire de moitié le nombre de participants. La liste a été revue à la baisse.

Durant le séjour du président à Paris, aucune suite n’a été donnée à notre demande

6)      Forum de la Diaspora intellectuelle, scientifique et technique de Bamako.

 

Le CBMF a organisé au Consulat du Mali avec notre ministère de tutelle, une rencontre de la diaspora intellectuelle, scientifique et technique dans le but de préparer ce forum prévu à Bamako.  

Le Ministre MACALOU compte beaucoup sur la présence et l’implication de la délégation de Paris.

Nous avons souhaité que Bamako participe aux frais de transport Paris-Bamako-Paris des invités.

 Faire le CR pour la prochaine réunion

Validation  pour la prochaine réunion du Bureau

-          Continuer à poser des actes et les réussir.

-          Implication de Cissé pour faire l’état des lieux des décisions prises et présenter des documents projets et quantifier les activités et le budget des opérations.

-          Donner une visibilité et recenser les besoins afin de démarcher les sponsors potentiels

-          Demander la contribution du Ministre de l’artisanat pour le menu-repas

-          Demander la contribution du Ministre de la Culture pour la partie animation culturelle (groupe d’artistes de Kidal)

-          Valider la réservation de la salle         Travailler sur le programme de la journée

Attendons des précisions sur le programme et notre partenariat.

-          Faire remonter le risque élevé de l’échec du processus et les conséquences.

-          Faire des propositions à l’état pour la mise à disposition des moyens supplémentaires et le rallongement de délai pour que la majorité des maliens de France soit recensée.

-          Faire des propositions de bénévolats si besoin pour renforcer les équipes.

-          Poser le jalon en France pour créer une synergie de la diaspora intellectuelle, scientifique et technique.

-          Créer les pôles Médecins,  Professeurs, Scientifiques, de la Recherche.

-          Participer au Forum de Bamako

 

 

 

 

Commission d’organisation du cinquantenaire

Mahamadou CISSE

Gaharo Doucouré

Membres du Bureau
 

N°3

Biennale Artistique et Culturelle de Sikasso

 

 

 

 

 

 

 

Lors de la soirée culturelle organisée par l’association de Baidy DRAME, secrétaire à la communication, le bureau (Gaharo et Bourlaye) a profité de cette opportunité pour échanger avec certains artistes et musiciens maliens de France. Une liste des personnes potentielles a été établie et adressée le lundi suivant à  Gaharo et Mahamadou.  Ce travail nous a permis de dresser un annuaire des personnes contactées.

 

Lors de son séjour à Paris pour les festivités du 14 Juillet, nous avons échangé avec le Ministre MACALOU, sur notre  participation  à la biennale de Sikasso. Gaharo a remonté au ministre Macalou, nos soucis sur les termes et la conclusion sur notre participation, en faisant référence au courrier reçu  et aux échanges sur le sujet avec le Ministre de la Culture lors du  passage à Paris de ce dernier. Le point qui reste toujours entier, est le statut de notre participation. D’après le Ministre MACALOU, cette question est tranchée. La participation en compétition est acquise.  Nous pensons que cette question relève d’une décision politique prise en conseil de Ministre. Mr MACALOU s’est engagé à en parler au prochain conseil de ministre.

Un courrier a été adressé au président de la république sur la demande de participation de la troupe de la diaspora au même titre que les régions.

 

Le bureau a  échangé sur la faisabilité de ce projet et passé en revue tous les aspects pour la mise en œuvre et la réussite de ce challenge. Sept (7) thèmes sont inscrits dans les compétitions.

Suite à l’engouement créé par notre prestation à la biennale de Kayes, à notre détermination d’exprimer notre capacité de faire plus et mieux dans la démonstration de l’appartenance identitaire de la 2eme génération à la culture et aux réalités maliennes, le bureau du CBMF mettra tout en œuvre pour relevé le défis.

 

L’heure est à la mise en œuvre des synergies. La création de la commission d’organisation devient une priorité. Inscrire rapidement la rencontre des personnes ressources de l’art et de la culture pour présenter le projet et mettre en place une équipe technique qui constituera des jurys pour les castings à organiser.

 

Le bureau et les commissions, porteurs de ce challenge sont décidés à mettre tout en œuvre pour la réussite de cette mission que nous avons l’honneur d’assumer au nom de toute la diaspora malienne à travers le monde.

 

 

 

-          Etablir un budget prévisionnel qui tient

compte de la préparation,

des répétitions, de la

location des salles et

des frais de transports. Adresser rapidement au HCME  le dossier et le

budget.

 

-          Rassembler nos énergies, mobiliser les ressources identifiées et mettre en place une commission d’organisation et de travail.

-          Etablir un planning de réservation des salles pour les répétitions

-          Former les équipes techniques

-          Etablir un planning de validation

 

 

- Préparer le casting pour recruter les talents des différentes disciplines (thème) de la biennale. 

 

Le président

Le Vice-président

La commission d’organisation

Immédiatement

N°4

Le Camp de Vacances 2010

 

 

 

 

 

 

 

 

  Envoi des enfants (8) en familles avec l’organisation des activités. Des visites de courtoisie seront organisées.

 

Nous intégrons deux associations organisatrices des colonies BENCADI et AFAFI ;

Une participation  CBMF de 500.000 FCFA sera versée à chacune des deux associations.

Le montant restant (4.000.000 FCA) sera placé en réserves de trésorerie dans le but de couvrir d’autres activités à venir notamment la biennale.

 

 

 

- Retenir une partie des recettes (subvention INSP) pour les activités de la biennale. 

 

Vice-président

Kya DEMBELE

K-Bassy KEITA

Immédiatement

N°5

DIVERS

 

 

 

 

- Incident sur le site de Sadiola

 

 

 

 

 Kaou Sissoko a livré le récit sur de l’incident de Sadiola. Il y a eu des rencontres entre le CBMF et l’association de Sadiola sur le sujet.

Plusieurs personnalités politiques et syndicales du pays sont parties prenantes dans le processus de règlement du conflit. Le CBMF suit le dossier de près et apportera toute aide et conseil dans la mesure de ses possibilités en saisissant des responsables politiques, des droits de l’homme et de l’administration de la région de Kayes.

Nous sommes persuadés de l’issu heureux de cet incident. Ce n’est qu’une question de temps et de l’application de la loi pour  le respect et la sécurité de la population.

 

 Le bureau suivra de près le dossier sur l’incident de Sadiola.

 

 

 

 

 Projet Site WEB  CBMF

 

 

 

 

-          Création site WEB du CBMF

-          Les dossiers CDC et enchainement des écrans ont été adressés. Deux stagiaires ont travaillé sur le site www.cbmf.e-monsite.com  avec en support BKeita et Diadié Sylla. Ce site est en train de prendre forme.

-          Nous continuons à travailler sur le site pour le rendre très professionnel et dynamique. La gestion de nos activités, des associations et d’autres rubriques doivent être dynamique avec des moteurs de recherche. Ce qui nécessite le développement spécifique de script. Cette version de site en développement sur www.cbmaliensdefrance.org  sera un site complet. La finalité du projet est d’avoir un seul site qui,  nous espérons sera un site digne de ce nom pour la diaspora malienne de France.  Ce site pilote peut être porté dans les démembrements HCME qui feront la demande.  Nous définirons les conditions de partenariat avec ces sites. 

-          Il y a un travail important de documentation et de mise à jour des pages du site. 

 

 

-          Créer une liste des administrateurs

-          Autoriser chaque secrétariat de répondre aux mails à lui adressés.

-          Donner un droit d’accès à tous les membres du bureau et des commissions (chacun aura une adresse émail spécifique liée au site : par exemple bkeita@cbmaliensdefrance.org

Bourlaye KEITA

Diadié SYLLA

 

 

 Projet Lots à usage d’habitation

 

 

 

 

-          La deuxième liste en cours sera bouclée fin Août 2010) Elle sera adressée au Ministre des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration Africaine.

-           

-          Clôture de la deuxième liste à fin Août 2010

-          Récupérer les frais de dossiers et les copies des documents d’état-civil des demandeurs inscrits.

Bourlaye KEITA

Diadié SYLLA

Bref délai

CBMF    Compte-rendu de l’AG du CBMF du 12 Juin 2010

A lieu ce jour dans la salle… de la Bourse du travail de Paris, l’AG du CBMF.

Après lecture du rapport moral par le Président Gaharou (1) et du rapport d’activité par

le Secrétaire Général du bureau (Mr Keita Broulaye) (2), la présentation du rapport

financier (3) par le Trésorier a beaucoup attiré l’attention et suscité des questions (4)

auxquelles les membres du bureau ont tenté d’apporter des réponses (5). La police des

débats était assurée par Mr Cissé Vice-président.

1-     Discours d’ouverture-Rapport moral du Président Gaharou Doucouré

Cf. Document joint : le rapport moral sur lequel nous avons travaillé.

2-     Présentation du rapport d’activités par le Secrétaire Général Mr Keita Broulaye

Le rapport d’activité présenté par le Secrétaire général a tourné autour des activités menées depuis la mise en place du bureau (a) et les perspectives d’activités pour 2010 et 2011 (b).

a-     Les activités menées depuis la mise en place du bureau en 2008

Entre autres activités réalisées depuis la mise en place du bureau, nous avons :

  • Une participation très active aux activités de la conférence du Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur (HCME, structure mère) à Bamako ;
  • L’organisation et l’animation de la conférence animée par le Chef de l’État, son Excellence Amadou Toumani Touré à l’UNESCO sur le thème : « Culture de la paix, l’expérience malienne de la gestion consensuelle des affaires publiques et la crise du nord » ;
  • L’organisation de l’évènement « Miss Mali France » qui est allée représenter la diaspora malienne de France à l’élection de Miss ORTM ;
  • Une participation active au Forum des investisseurs de la diaspora organisé par le Ministère de Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration Africaine (MMEIA, autorité de tutelle) ;
  • L’organisation et l’animation de la semaine culturelle à l’occasion de la fête d’anniversaire de l’indépendance du Mali (22 septembre 2009) ;
  • L’organisation et la prise en charge (en collaboration avec l’INPS) de séjour linguistique (colonie de vacances) pour les enfants de la diaspora malienne établie en France ;
  • Diverses rencontres de travail avec des partenaires institutionnels français (cellule du Co-développement, Ministère de l’immigration, GRDR, Direction de l’accueil, de l’intégration et de la citoyenneté, AFTAM, FORIM….) et maliens (FSP du Co-développement, MMEIA, Assemblée nationale, différentes banques du Mali, Président de la Commission d’organisation du cinquantenaire, Vérificateur Général, Président du Conseil Économique Social et Culturel) ;
  • Différentes missions ont été effectuées par les membres du bureau, entre autres :
  • Accompagnement de notre compatriote Malamine Koné pour une mission de solidarité internationale en Guinée ;
  • Mission en Côte d’Ivoire du Président Gaharou dans le cadre de la mise en place d’un partenariat avec la structure locale du HCME pour la dynamisation de la diaspora malienne en général ;
  • Des missions ponctuelles des membres du bureau lors de séjours privés à Bamako.

b-    Les perspectives pour 2010 et 2011

  • ØUne participation active aux festivités du cinquantenaire du Mali : le Président du CBMF est le Vice-président de la Commission locale consulaire d’organisation.
  • ØPréparation et participation active à hauteur de souhait à la biennale artistique et culturelle de Sikasso dans le but de promouvoir l’inter culturalité des enfants de la diaspora et contribuer à une meilleure structuration identitaire de cette frange ;
  • ØOrganisation et prise en charge de l’édition 2010 du séjour linguistique (colonie de vacances) ;
  • ØSollicitation auprès du gouvernement du Mali de l’attribution de lots à usage d’habitation à des ressortissants maliens établis en France et une large diffusion de cette sollicitation auprès des associations membres ;
  • ØLe CBMF continuera ses actions de solidarité active à destination de toutes les couches de notre communauté et plus particulièrement une action de soutien à nos compatriotes « sans papiers » ;
  • ØPour 2011, le CBMF projette :
  • de mettre en place un véritable partenariat avec l’APEJ pour le soutien et l’accompagnement de jeunes porteurs de projets ;
  • La formation et la promotion de jeunes talents à travers une émission intitulée « Tounkagouna ». Dans ce sens, des rencontres ont déjà été effectuées par notre compatriote Boncana Maïga ;
  • Doter la France d’un espace culturel et touristique dédié au Mali : « la Maison du Mali » (un vieux projet qui a refait jour par la motivation des membres du bureau).

3-     Présentation du rapport financier et comptable par le Trésorier Mr Bassi Keita

Pour la présentation du rapport financier, le Trésorier a d’une part fait part de manque de mobilisation des fonds (cotisations) d’une part et a présenté les comptes du CBMF d’autre part.

a-     Le manque de cotisation, cause principale du manque de fonds propres du CBMF

Le Trésorier Bassi Keita a tiré sur la sonnette d’alarme sur le manque de fonds à la structure dû à un manque de participation financière des associations. Il appelle à une véritable mobilisation des associations qui doivent être de véritables fondations pour le CBMF.

b-    Présentation des comptes

Pour la présentation des comptes de la structure, Mr Bassi Keita a fait état des recettes réalisées et des dépenses et des dépenses effectuées. Il ressort de cet état, que certains postes du bilan sont déficitaires ou complètement absent, comme par exemple les cotisations des associations (cf. le détail des comptes joint).

4-     Les questions des participants

Les questions ont principalement tourné autour de la présentation des comptes (a), des demandes d’éclaircissements sur les rôles du CBMF (b), des critiques sur la manière de mener certaines activités (c) et des propositions pour l’amélioration du fonctionnement et une pour assurer une bonne visibilité de la structure (d).

a-     Les questions et critiques sur la présentation du rapport financier et comptable

Pour certains participants, les comptes ont été très mal présentés et manquent complètement de lisibilité. Il a été signalé qu’un poste du bilan à une égalité parfaite entre les recettes et les dépenses. Ce qui comptablement ne se justifie pas.

b-    Les demandes d’éclaircissements sur les rôles du CBMF

Certains participants ont souhaité avoir des éclaircissements sur les rôles du CBMF et des constatent que le bureau est tourné vers Bamako et ne se tourne pas trop vers les préoccupations réelles des maliens de France. Ainsi, il a été question de savoir quelle est la stratégie adoptée par le CBMF pour faire adhérer le maximum d’associations.

Il a également été demandé de savoir ce que le CBMF pourrait faire pour aider les organisateurs de spectacles en France pour l’obtention de visa à l’ambassade de France à Bamako pour les artistes.

Par ailleurs, pour le montage et l’exécution des projets de développement, certains participants ont souhaité savoir ce que le CBMF pourrait faire dans ce sens.

c-     Les critiques quant au fonctionnement du bureau

Outre les critiques liées à la présentation des comptes de la structure, Mr Yacoubou Dembélé, membre du bureau, a pris la parole pour expliquer son absence des réunions du bureau. En effet, pour Mr Dembélé, les actions du bureau sont totalement tournées vers Bamako et ne se préoccupe pas assez des maliens en France. Il trouve également, contrairement à sa conception, que les activités du bureau tournent plus autour des activités culturelles et touristiques. Pour lui, ces activités devraient tourner autour de véritables projets de développement.

d-    Les propositions d’amélioration du fonctionnement

Un des participants a soumis l’idée de faire un sketch sur le phénomène du détournement des fonds envoyés par les migrants par leur propre famille. Ce phénomène social est un véritable frein au développement de la communauté au Mali.

5-     Les réponses apportées par les membres du bureau

Le Président Gaharou a essayé d’apporter des réponses aux remarques et critiques faites par les une et les autres.

v  Sur la question de la présentation des comptes : il estime que c’est par une volonté de simplifier la présentation que les comptes sont présentés ainsi et s’engage que désormais, les comptes seront audités et certifiés par un cabinet pour plus de crédibilité de la structure ;

v  Sur la question des rôles de la structure et des actions menées auprès de la communauté malienne en France : Le Président a mis en exergue un certain nombre d’activités qui montrent que les actions de la structure ne sont pas orientées vers le Mali. Entre autres, on note :

ü  La Présence du CBMF dans tout évènement social concernant la communauté ;

ü  L’accompagnement des autorités lors des tensions sociales dans la communauté ;

ü  Le soutien de nos compatriotes dans les difficultés ;

ü  La participation active du CBMF pour la réussite du RAVEC et des festivités du Cinquantenaire ;

v Sur la question de la non participation de Mr Dembélé aux réunions du bureau pour les raisons qu’il a citées, le Président pense que ces questions devraient trouver leur réponse au sein du bureau par une participation active de Mr Dembélé aux activités et des propositions concrètes dans le sens de l’amélioration du fonctionnement et des axes d’intervention du CBMF.

v Sur la question du visa des artistes qui doivent faire des prestations pour des associations en France, il a souligné qu’il en a discuté avec le Consul Général de France à Bamako qui lui a pris l’engagement que pour toute prestation d’artistes, ceux-ci pourraient se voir faciliter les démarches s’ils se présenteraient avec une demande écrite du CBMF.

v Le Président a lancé un appel à tous et à toutes à l’unité au service de la Communauté et a souhaité une implication effective des uns et des autres pour la réussite du RAVEC et des festivités du Cinquantenaire dont les lancements sont prévus pour le samedi 19 juin 2010 à la bourse du travail de Paris.

La séance a été levée vers 17h15.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site